Notre caméra furtive nous révèle une belle surprise!

Dans l’espoir de filmer l’insaisissable jaguar, nous avons placé des caméras furtives aux confins de la forêt tropicale. Voyez les images que l’une d’elles a captée!

Par Francine Saint-Laurent
Hiver 2019

L’équipe de Faune Nature est constamment en contact avec la Estación Biológica Las Guacamayas (Guatemala) pour savoir si notre caméra furtive a capté ou non en forêt des images d’animaux sauvages. En attendant de réussir à filmer notre fameux jaguar à son insu, nous constatons que les caméras nous réservent de temps à autre de très belles surprises. En voilà quelques-unes (voir les deux vidéos de quelques secondes à la toute fin de l’article)!

Sorti de nulle part dans la nuit, un étrange animal est venu s’abreuver à un point d’eau aménagé par l’équipe de la Estación. Cette flaque d’eau est un appât astucieux surtout quand l’eau devient rare après la saison des pluies. L’animal que nous voyons est étonnant. Il est considéré comme un véritable fossile vivant qui n’aurait que très peu évolué – voire pas du tout — depuis des millions d’années. Ce n’est pas un petit animal, croyez-moi. L’espèce peut mesurer 2 mètres de longueur (plus de six pieds) et 1,2 mètre (plus de trois pieds) de hauteur, et peser jusqu’à 300 kg (660 livres). Rien de moins! Notre excitation est d’autant plus grande qu’il est peu commun d’apercevoir un tapir dans la nature. C’est un animal solitaire, méfiant, discret et nocturne. C’est un remarquable coup de chance puisqu’il n’en resterait plus que 1000 individus vivant à l’état sauvage au Guatemala. Incroyable!

Source photo : Lucas Leuzinger

Inscrit sur la Liste rouge de l’U.I.C.N. Statut : en danger

De fait, malheureusement, le tapir est en danger d’extinction à cause notamment de la destruction de son habitat et du braconnage. À l’heure actuelle, plusieurs mesures sont prises pour favoriser la protection et la conservation de cet animal très utile. En effet, le tapir est un véritable jardinier des forêts. Pourquoi? C’est qu’il a notamment un énorme appétit pour les fruits des plantes et des arbres bien qu’il se nourrisse aussi de lianes, de fleurs, de plantes aquatiques, entre autres choses. Or, en se déplaçant, ce mammifère herbivore disperse avec ses excréments les graines à de nouveaux endroits. En somme, il joue un rôle clé dans la régénération de la forêt en donnant naissance à de nouveaux arbres. Sans cet animal, la structure et la diversité de la forêt seraient très différentes. Il y a une autre chose digne de mention chez cet animal : sa petite trompe préhensile lui permet non seulement de bouger le museau, mais aussi de saisir les feuilles lorsqu’il mange. Il l’utilise également comme tuba lorsqu’il nage. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le tapir n’appartient pas à la famille des éléphants; il est plutôt apparenté aux rhinocéros et aux chevaux.

Nous aurions déjà eu des tapirs au Canada

Il existe actuellement quatre espèces de tapirs dans le monde. Celui que nous voyons sur la vidéo est le tapir de Baird (Tapirus bairdii) que l’on retrouve en Amérique centrale et en Amérique du Sud. Cependant, deux autres espèces vivent en Amérique centrale et du Sud (tapir de montagne et tapir du Brésil), et une autre, en Asie (tapir de Malaisie). De remarquables et récentes découvertes indiquent que nous aurions également eu des tapirs au Canada.
Voir : https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/675227/fossile-herisson-tapir-colombie-britannique

SUIVEZ-NOUS!!!

Grâce à la participation de la Estación Biológica Las Guacamayas au Guatemala, l’équipe du magazine Faune Nature sera en mesure de vous montrer régulièrement les images captées par es caméras furtives installées près de certains points d’eau dans ce pays. Chaque fois, il y aura de nouvelles surprises à découvrir. Peut-être un tapir? Un puma? Un ocelot ? Ou encore des singes hurleurs?

Vous souhaitez savoir quels sont les animaux sauvages qui sont venus visiter ces sites au cours des derniers jours?

C’est facile. Suivez-nous sur notre page Facebook pour être les premiers au courant. Qui sait? Peut-être aurons-nous la chance incroyable de voir un jaguar sauvage dans son habitat naturel!

Voir également :
http://magazinenature.com/2018/09/04/royaume-jaguar/
et
http://magazinenature.com/2018/09/04/vivez-experience-avec-nous/

VOICI NOS CLIPS VIDÉO CAPTÉS PAR NOTRE CAMÉRA FURTIVE :

Étant donné qu’il est exceptionnel d’apercevoir un tapir à l’état sauvage, l’équipe du magazine Faune Nature a eu la chance d’être invitée à observer un individu dans un refuge privé qui veille farouchement à sa protection sur l’immense territoire protégé de Las Lagunas Boutique Hotel.

Laissez-nous vos commentaires

Cet espace est le vôtre, n’hésitez pas à nous laisser vos remarques, commentaires ou suggestions.
Veuillez entrer vos commentaires
Veuillez entrer votre nom