Être aux oiseaux? Il y a de quoi, en découvrant les incroyables photos professionnelles de l’ornithologue Lucien Lemay

Par Francine Saint-Laurent
Hiver 2019

Des photos? Le conférencier ornithologique Lucien Lemay en a pris des tonnes et des tonnes. Certaines ont été utilisées dans des magazines et des livres.

Hibou moyen-duc | Source : Lucien Lemay

Depuis une dizaine d’années, notre grand amateur de bêtes à plumes parcourt avec son appareil-photo de nombreux kilomètres afin d’immortaliser des moments magiques. L’odomètre de sa voiture âgée de sept ans indique 340 000 km. Rien de moins! « Je consacre 280 jours par année à cette activité vraiment merveilleuse qui me permet de découvrir des choses incroyables. Un exemple? L’impact du réchauffement climatique sur les oiseaux. Un 15 novembre, j’ai vu des hirondelles bicolores. En cette période de l’année, elles auraient dû être parties plus au sud. Elles avaient de la glace sur le front. » Fin observateur, il dit ce qui fait surtout sa force : suivre de A à Z toute la période de nidification. « Il n’y a pas beaucoup de gens qui ont le temps de faire ça. Je photographie l’accouplement, la nidification, l’apparition des oisillons, ce qu’ils mangent et leur départ du nid! » dit-il avec une pointe de fierté dans la voix. En dehors des nombreuses heures qu’il consacre à la prise de photos d’oiseaux, notre homme œuvre comme directeur des communications au Club des ornithologues de Châteauguay (COC), où il organise des sorties pour les membres.

Urubu à tête rouge | Source : Lucien Lemay

 

Pour en savoir davantage sur l’horaire de ses conférences :

http://www.clubcoc.ca/p/conferences.html

Visiter ses galeries de photos :

https://www.flickr.com/photos/lululemay/
https://www.flickr.com/photos/lucienlemay782/

Laissez-nous vos commentaires

Cet espace est le vôtre, n’hésitez pas à nous laisser vos remarques, commentaires ou suggestions.
Veuillez entrer vos commentaires
Veuillez entrer votre nom