Eh oui, les lièvres mangent aussi de la viande!

Par Francine Saint-Laurent
Printemps – été 2019

Le chercheur Michael Peers. Source : Michael Peers

Cette histoire étonnante s’est déroulée sur le territoire du Yukon au Canada vers 2015. Un étudiant en écologie à l’Université de l’Alberta à Edmonton avait placé quelques caméras furtives dans une région extrêmement sauvage et peuplée d’une faune abondante, dont des grizzlis, des loups, des caribous, des orignaux, et plusieurs autres espèces encore. Son étude portait notamment sur les charognards. Pour ce faire, il avait installé des appâts de différentes carcasses d’animaux.  « Incroyablement, des images ont révélé que les lièvres avaient mangé 20 des 161 carcasses. Ce qui est beaucoup! », dit Michael Peers lors d’une entrevue accordée au magazine Faune Nature.

Un lièvre en train de manger la carcasse de son congénère. Source : Michael Peers

Ce n’est pas la première fois qu’une telle situation hors de l’ordinaire se produit. Déjà en 1921, des scientifiques avaient observé des lièvres qui mangeaient de la viande. Il s’agissait alors d’un fait plutôt anecdotique.

Une découverte scientifique incroyable! Un lièvre mangeant les plumes d’une carcasse d’oiseau. Source : Michael Peers

En 2010, dans le cadre d’une étude sur les mammifères en Ontario, un biologiste ontarien avait surpris des lièvres levés sur leurs pattes de derrière pour tirer les sardines d’une boîte clouée à un arbre. Notre chercheur n’a pas cru bon de pousser davantage ses observations, ne fût-ce que pour satisfaire sa curiosité. Des lièvres mangeant de la viande? Douteux! Cependant, ce phénomène surprenant a été saisi pour la première fois par les caméras furtives de Michael Peers au mont Saint-Élie.

« Une des découvertes les plus étranges que mettent en lumière nos données, c’est que les lièvres mangent également les plumes des carcasses d’oiseau. On ignore comment leur estomac réussit à digérer les plumes », dit notre doctorant. Pis encore, les lièvres ont poursuivi leur festin en mangeant les carcasses de lièvre, et d’une manière plus ironique encore, celle d’un lynx du Canada, l’un de leurs principaux prédateurs. »

Des lièvres surpris à manger la carcasse de leur prédateur naturel, le lynx.
C’est le monde à l’envers. Source : A. Michael Brown

Michael Peers croit que c’est une façon pour le lièvre d’Amérique d’augmenter son apport en protéines pendant les périodes difficiles de l’hiver, car il n’a observé aucun cas semblable durant l’été. Rappelons que les hivers au Yukon sont plutôt froids. La température moyenne le jour est de -24 °C et elle peut descendre beaucoup plus bas. Les herbivores peuvent-ils tuer pour obtenir de la viande? Notre chercheur croit que tout est possible, mais aucune situation du genre n’a été observée jusqu’à nos jours.

D’autres herbivores mangent de la viande

D’autres cas d’herbivores qui mangent de la viande ont été observés. On a vu des lapins à queue blanche manger des tétras, de vaches manger des œufs et des poussins dans le Wisconsin, des castors se régaler de saumon mort en Alaska et des cerfs de Virginie se nourrir d’oisillons dans le Dakota.

Source : Sébastien Bessette

Pour Michael Peers, cela prouve que les animaux ne sont pas aussi faciles à classer, et que la frontière s’estompe entre herbivores et carnivores!

Laissez-nous vos commentaires

Cet espace est le vôtre, n’hésitez pas à nous laisser vos remarques, commentaires ou suggestions.
Veuillez entrer vos commentaires
Veuillez entrer votre nom